Qu'est-ce qu'un bilan psychologique ?

Le bilan psychologique évalue, par l’intermédiaire de tests scientifiquement validés et régulièrement mis à jour, le développement intellectuel et affectif d’un enfant.

Il se compose d’un bilan cognitif, qui permet d’évaluer la dimension intellectuelle, et d’un bilan projectif, qui va évaluer en complément la maturité affective d’un enfant.

Le bilan psychologique est généralement prescrit en présence de difficultés d’apprentissage, pour aider à identifier leur origine et ainsi à pouvoir y remédier de manière plus adaptée.

Il peut être intéressant également dans le cadre de difficultés de comportement (ennui, agitation) sans trouble spécifique de l’apprentissage.

Les résultats du bilan psychologique donnent lieu à un écrit, qui est la base d’une réflexion avec la famille autour des particularités identifiées.

Le bilan cognitif

Il permet de situer un enfant donné par rapport à l’ensemble des enfants de son âge et d’identifier ses caractéristiques de fonctionnement intellectuel, la « forme » de son intelligence.

Il se présente sous la forme de différentes épreuves qui évaluent chacune une facette différente du fonctionnement intellectuel. Les scores obtenus à ces épreuves permettent de déterminer un « profil » de l’enfant et de le situer par rapport à une norme statistique.

Il apporte un éclairage par rapport à certaines difficultés d’apprentissage et aide au diagnostic de troubles spécifiques tels que la dyslexie.

Il permet de cibler l’aide à apporter en fonction des caractéristiques de fonctionnement identifiées.

Le bilan cognitif nécessite la compétence d’un psychologue spécifiquement formé pour assurer une passation de qualité, analyser et interpréter avec pertinence les indices recueillis.

Le bilan projectif

Il se présente sous la forme de tests également standardisés faisant appel à l’imagination (dessins, histoires à inventer).

L’objectif est de permettre à l’enfant de « se projeter » dans le matériel proposé, c’est-à-dire de mettre en scène de manière détournée des éléments de sa propre histoire.

Ainsi, le psychologue spécifiquement formé à l’interprétation, va pouvoir évaluer le développement affectif d’un enfant donné par rapport aux enfants de son âge, et repérer d’éventuelles difficultés ou particularités de fonctionnement.

En complément d’un bilan cognitif, il permet de situer le développement affectif d’un enfant par rapport à son développement intellectuel, et de mettre en évidence d’éventuels décalages.

Principes et réserves

Le bilan psychologique est un document diagnostique à caractère confidentiel. Il est rédigé et expliqué à la famille pour son usage propre. Il ne peut être transmis avec l’accord du psychologue rédacteur qu’à un autre psychologue ou à un professionnel de santé soumis au secret médical.

Les éléments recueillis permettent de formuler des hypothèses qui ne sont pas des conclusions définitives mais le reflet d’un fonctionnement mental donné à un moment donné.

Le bilan psychologique est un éclairage qui seul ne suffit pas à décider d’une éventuelle orientation. Il vient en complément d’autres évaluations.